Décès d’une grande écologiste: Madame Wangari Maathai

« NAIROBI — La Kényane Wangari Maathai,décédée à l’âge de 71 ans,a été la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix en 2004 pour son combat contre la déforestation,qui avait fait d’elle dès les années 70 une pionnière de la lutte contre le changement climatique.

Wangari Maathai est décédée dimanche dans un hôpital de Nairobi des suites d’un cancer.

Figure du combat écologiste dans son pays dès les années 70,Wangari Maathai a accédé à la notoriété internationale en 2004 avec son prix Nobel pour la paix. Le jury avait alors motivé son choix en louant « l’approche holistique (de Mme Maathai) envers le développement durable,qui englobe la démocratie,les droits humains et en particulier ceux de la Femme ».

… En 1977 à son mouvement,le Green Belt Movement,(est ) à l’origine depuis de la plantation de plus de 47 millions d’arbres.

Plusieurs fois blessée par les forces de sécurité lors de manifestations,elle a connu à plusieurs reprises la prison.

…Après l’avènement du multipartisme et l’élection de Mwai Kibaki en 2002,Wangari Maathaï devient secrétaire d’Etat à l’environnement entre 2003 et 2005. »

Agence France Presse

De Boris BACHORZ

26 septembre 2011

Ce contenu a été publié dans Environnement, Ouverture interculturelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire